La vie du réseau : week-end culturel à Lyon

Après un séjour à Marseille riche en églises, ce weekend à Lyon nous a davantage focalisés sur la ville et son Histoire. Il est vrai qu’avec ses Traboules et ses rues authentiques il aurait été dommage de passer à côté. 

Comme à la Cité phocéenne, nous eûmes droit à quelques apartés historiques durant la visite de la capital des Gaules.

Originaire de la ville aux deux collines, c’est naturellement Noémie qui prit le temps de nous parler de Sainte-Blandine lorsque nous étions au-dessus de l’Amphithéâtre des Trois Gaules, ou encore des vœux prononcés pour éloigner la peste lorsque nous fûmes à Notre-Dame de Fourvière… 

Côté gastronomie nous avons pour une fois délaissé la cuisine orientale pour le bon saucisson de Lyon et la cervelle des canuts, un dernier plaisir nécessaire avant de s’engager sur le carême byzantin qui allait commencer dès le lundi ! 

PhilOrientaux oblige, nous assistâmes au rite byzantin à l’église Saint-Irénée pour célébrer le début du carême. 

Au delà des visites, ce weekend nous a permis de nous retrouver entre PhilOrientaux pour une très belle expérience. Nous avons également pu faire la connaissance d’un jeune réfugié syriaque, Sheet, originaire d’Irak qui a pu nous raconter son parcours avant d’arriver en France et, malheureusement, les conséquences que lui a fait subir le groupe Etat Islamique ainsi que les dangers de l’islam politique qui touche non seulement l’Orient mais de plus en plus l’Europe. Il nous a également raconté la gastronomie de son pays … qui à notre grande surprise – et à sa plus grande joie – ressemble fort aux délices Lyonnais. On réalise alors que le pont entre les deux poumons de l’Église peut prendre la forme d’un tablier de sapeur* 

Enfin au terme de ce weekend nous avons pu compter sur notre entraide afin que tout le monde puisse attraper son train de retour à temps.

Sébastien

You Might Also Like