Du 31 juillet au 5 août, dans le cadre somptueux du couvent Saint Sauveur à Joun, entouré de cèdres et d’oliviers, se sont tenues les premières rencontres de PhilOrient.

Au programme: de très belles rencontres avec d’autres jeunes, d’Europe et du Liban. Des échanges, sur des sujets de géopolitiques, d’économie, d’histoire et d’art. Des rencontres avec de grands témoins du Liban, des temps de ressourcement spirituels, des journées sur le terrain avec des associations et entrepreneurs locaux…Mais aussi des après-midi de détentes et de loisir, d’art et de gastronomie.

Le programme fut intense pour la vingtaine de participants à cette première édition.

Le mot du président

“Tisser des liens entre jeunes chrétiens orientaux et occidentaux, tel était le but de notre semaine avec plus précisément pour thème : enracinement et christianisme, tisser des liens entre les jeunes chrétiens orientaux et occidentaux.

Enracinement et christianisme… Pour tisser des liens, il nous faut en effet à la fois savoir qui nous sommes, dans nos identités propres, et donc être des hommes et des femmes enracinés, et en même temps rencontrer l’autre sur ce qui nous rassemble, notre humanité tout d’abord mais ultimement notre même foi chrétienne.

Pour organiser une telle université, les difficultés n’ont pas manqué. Mais nous avons vraiment vu la main de la Providence tout au long des préparatifs. Elle nous a permis de rencontrer les bonnes personnes, au bon endroit, au bon moment. Je voudrais remercier toutes ces personnes sans qui rien de ce que nous avons vécu cette semaine n’aurait été possible.

Merci au Couvent du Saint Sauveur, et en particulier à Abouna Gilbert, recteur de l’école qui nous a accueillis ces 6 jours. Merci également à Boutros, Joano et Viktor qui ont œuvré dans la discrétion pour ravir nos papilles et répondre à tous nos besoins techniques et logistiques.

Merci à tous les intervenants pour leurs enseignements. Merci tout particulièrement à Rayda et à M. et Mme Fargeat de nous avoir accompagnés durant toute cette semaine.

Merci à notre partenaire du premier jour, le premier à avoir cru en nous, le réseau des Anciens de Philanthropos. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’Institut Philanthropos est une école en Suisse qui offre durant une année une formation à l’anthropologie chrétienne portée par une vie fraternelle et spirituelle.

Merci à tous nos généreux donateurs, qui ont permis à tous ces jeunes de vivre cette semaine et ont permis à l’intuition PhilOrient de se réaliser dans ces premières rencontres d’été. Unir les deux poumons de l’Église, réfléchir ensemble sur notre nature humaine, notre culture, et notre foi, agir ensemble pour construire notre avenir, telle est notre vision qui se réalise grâce à vous tous”

Matthieu Devillard